Thumbnail image

Chaleur De Décembre : 'Don't Look Up' Version Française Dans Les JT ?

“Don’t Look Up” a Ă©tĂ© ma surprise de la fin d’annĂ©e, et ça a rĂ©veillĂ© en moi Ă  quel point on regarde ailleurs dès qu’on a un sujet de fond. C’est un film parodique sur le traitement de l’information sur le changement climatique et sur les hĂ©ros fous volants de l’ultra capitalisme comme Musk, Branson, et Bezos. Ils nous promettent - avec le sourire - que la technologie seule sera notre sauveuse et donc qu’il n’y a pas de raison de changer nos modes de vie carbonĂ©es et non respectueuse du vivant.

Il y a eu fin dĂ©cembre 2021 des records de tempĂ©rature dans tout le sud de l’Europe. Suite Ă  cela, je me suis demandĂ© si l’information diffusĂ©e Ă  des millions de personnes dans les JTs de TF1 et France 2 Ă©tait traitĂ©e plus ou moins comme dans le film : un fait divers de plus perdu dans un ocĂ©an d’infobĂ©sitĂ©.

Avant propos

Je liste les faits de sources sĂ»res avant de commencer car après plusieurs reportages j’ai moi mĂŞme commencĂ© Ă  douter de l’effet du changement climatique sur les vagues de chaleur.

Des nouveaux records de températures ont été établis dans plusieurs villes :

Il s’agit bien de la semaine entre NoĂ«l & le nouvel an la plus douce jamais enregistrĂ©e depuis 1947. - Source MĂ©tĂ©o France

Et c’est une tendance de fond de plus en plus frĂ©quente :

Parmi les 20 périodes en fin d’années les plus douces à l’échelle de la France depuis 1947 (24 au 31 décembre), on dénombre huit années appartenant au 21e siècle: 2002, 2015, 2012, 2013, 2017, 2009, 2019 et 2021 source Météo-France.

Lors du rapport du groupe 1 du GIEC de 2021, l’augmentation des extrĂŞmes de chaleur liĂ©e au changement climatique venant de la consommation d’Ă©nergies fossiles des Hommes est claire :

A.3.1 Il est pratiquement certain que les canicules (y compris les vagues de chaleurs) sont devenues plus fréquentes et plus intenses à travers la plupart des régions continentales depuis les années 1950 - Source Résumé pour décideurs GIEC 2021

Augmentation des vagues de chaleur liées aux activités humaines fossiles

Augmentation des vagues de chaleur liées aux activités humaines fossiles - source GIEC SPM-12

MĂ©thodologie

J’avais dĂ©jĂ  fait l’exercice sociologique de regarder certains JTs, mais je n’avais pas continuĂ© l’expĂ©rience longtemps car cela prend du temps et que j’aurais certainement fini en convalescence. J’ai remerciĂ© 1000 fois l’Ă©quipe d’Arret sur Images d’avoir fait cette expĂ©rience pendant 36 heures pour la sortie du rapport du groupe 1 du GIEC cet Ă©tĂ© : rĂ©sultat moins d’une heure cumulĂ©e sur le sujet…

Notre maison brûle, et nous regardons Messi arriver au PSG - BonPote

J’ai regardĂ© les 3 jours de reportages sur les sites des JTs de TF1 et France 2 citant la vague de chaleur. On remarque en gĂ©nĂ©ral que ces reportages sont placĂ©s après la moitiĂ© des JTs, après 15 minutes, en gĂ©nĂ©ral de COVID, sur 25 minutes de durĂ©e totale. Loin de faire la une, donc.

Vous pouvez voir par vous mĂŞme la source pour France 2 ici et TF1 lĂ  en cliquant sur “extraits” pour faire vos propres analyses sur diffĂ©rents sujets.

Les textes des reportages sont Ă©crits, ça m’a donnĂ© l’idĂ©e d’automatiser avec un scrapper et de faire une analyse par mot clĂ© avec un peu de code. La suite j’espère pour bientĂ´t.

Quand les JTs en parlent, sans en parler

Voici des citations extraites des reportages de 1 min 30 Ă  2 min 20, oĂą on ne parle pas une fois du changement climatique. Quand le problème climatique n’existe pas, on comprend qu’il est facile pour la chef adjoint spĂ©cialisĂ©e en science de TF1 d’ĂŞtre fan du tourisme spacial et de Richard Branson

On a une chance exceptionnelle de s’installer en terrasse - JT du 20h de TF1, 27 dĂ©cembre 2021

Mon extrait préféré :

Avec cette douceur, on trinque comme en été : au rosé - JT du 20h de TF1, 29 décembre 2021

Deux personnes trinquant au rosé en terrasse un 31 décembre

Santé !

Des températures largement positives, et de la pluie : à 2 000 mètres d’altitude en Savoie, la douceur est remarquable. - JT du 20h de France 2, 29 décembre 2021

La douceur estivale profite aux commerçants de Biarritz - JT du 13h de France 2, 30 décembre 2021

Une personne buvant un café et un jus d'orange

'Il va faire 22 cette après midi : c'est toppisme !'

Le glacier se frotte les mains - JT du 20h de France 2, 30 décembre 2021

Un glacier vendant des glaces un 31 décembre

'Le glacier se frotte les mains'

On est en t-shirt c’est très très très agrĂ©able - JT de 20h TF1, 30 dĂ©cembre 2021

Une personne en camping en maillot en décembre

'Il fait bon, lĂ  !'

A noter dans ce reportage de TF1 qu’une femme est inquiète des tempĂ©rature, mais les journalistes ont prĂ©fĂ©rĂ© rebondir avec cette phrase comme dans cette scène du film oĂą les scientifiques annoncent une nouvelle bouleversante pour l’humanitĂ© et que les journalistes passent sans transition vers un nouveau mĂ©dicament :

Et en terrasse, on est nombreux à en profiter - JT de 20h TF1, 30 décembre 2021

Quand les JTs en parlent vraiment, enfin presque

Ce reportage du 28 dĂ©cembre de France 2 du JT de 20h interview le mĂ©tĂ©orologue Jean Yves Choplin. Il nous avertit dans un court passage sur l’augmentation des frĂ©quences des vagues de chaleur, cela devrait ĂŞtre dĂ©veloppĂ© pendant au moins tout le reportage mais son expertise a le mĂŞme poids que les restaurateurs :

Ce genre de phĂ©nomènes sera de plus en plus frĂ©quent Ă  l’avenir. - Jean Yves Choplin

Sur ce, la voix off enchaĂ®ne telle une sĂ©quence du “Zapping” de Patrick Menay :

Sur la côté basque où le mécure approche les 20 degré, les restaurateurs se frottent les mains.

Même la restauratrice a droit à son témoignage :

On a eu beaucoup de monde pour les crèpes, les gauffres…

Une partie de pétanque en décembre

'Les amateurs de pétanque vont pouvoir en profiter'

Ce mĂŞme prĂ©visionniste de MĂ©tĂ©o France a Ă©tĂ© interviewĂ© par les journalistes de TF1, le problème reste le mĂŞme, lorsque Jean Yves Choplin parle de la variabilitĂ© de la mĂ©tĂ©o et qu’il enchaĂ®ne avec le problème de l’augmentation des frĂ©quences sans que la cause ne soit citĂ©e… (voir Ă  0:50 de ce JT de TF1 du 28 dĂ©cembre 2021). Enfin la cause a le mĂ©rite d’ĂŞtre citĂ© seulement par TF1, mais c’est Ă  la fin du reportage et avec moins de temps de parole que les skieurs qui sont sous la pluie. Cela donne l’impression que le rĂ©chauffement climatique vient d’une source magique, inconnue et qu’on est impuissant pour le combattre :

En Arctique, le réchauffement climatique est 3 fois plus rapide que dans le reste du monde. - JT du 20h de TF1, 28 décembre 2021

La fonte de la banquise et les températures extrêmes au Groenland

9 secondes sur le réchauffement climatique

Au 13h de France 2 du 30 dĂ©cembre, nous avons droit Ă  1min30 (noter la durĂ©e) sur le sujet, mais sans Ă©voquer l’augmentation des frĂ©quences liĂ©e au changement climatique. Apparremment, la courte intervention de Jean Yves Choplin 2 jours avant n’a pas marquĂ© les journalistes qui ont prĂ©parĂ© le sujet. ChloĂ© NabĂ©dian, celle qui prĂ©sente ce sujet, est “journaliste spĂ©cialisĂ©e sur l’environnement et le climat” et a dĂ©jĂ  couvert la COP21. Elle avait parlĂ© du changement climatique pour le mĂŞme genre de sujet dans un JT de France 2 en 2016 ou devant François Hollande en novembre 2021. Pourquoi une personne compĂ©tente sur le sujet n’en parle tout simplement pas : Limite de temps ? Excuses des vacances de NoĂ«l ? DĂ©faut de culture scientifique dans les rĂ©dactions ? Le manque de rĂ©gularitĂ© pose questions.

La fonte de la banquise et les températures extrêmes au Groenland

Dans ce reportage de 2016 par la mĂŞme journaliste, le constat Ă©tait clair

Sur la télévision

Ceux qui ont suivi les cours des Mines de Jancovici ont pu ĂŞtre marquĂ©s par comment apprĂ©cier le traitement d’une information par les mĂ©dias. En quelques mots, on vit dans un monde avec l’information imparfaite oĂą le nouveau passe devant l’important.

Le journal est la fin d’un tĂ©lĂ©phone arabe dont vous ne connaissez ni le nombre de maillons intermĂ©diaires, ni la qualitĂ© de transmission entre chaque maillon - Cours des Mines 5 - Jancovici

La chose Ă©galement inquiĂ©tante est qu’un JT a Ă©galement plusieurs millions de personnes, on parle d’environ 10 millions en tout pour TF1 et France 2, qui l’Ă©coutent tous les soirs alors qu’une experte du style de Marie Currie aura rarement cette audience totalisĂ©e durant toute sa carrière.

Dans un reportage, sous couvert de neutralitĂ©, on ne dira pas pourquoi on a interviewĂ© ce monsieur plutĂ´t qu’un autre, pourquoi on a traitĂ© ce sujet, plutĂ´t qu’un autre. Et pour un reportage “long” de 2 minutes oĂą on va voir une ou 2 personnes parler, le temps d’interview pour ces 2 personnes est de 30 minutes pour chaque personne pour seulement 20 secondes d’antenne. Et la personne interviewĂ©e ne dĂ©cidera pas ce qu’il considère ĂŞtre important et ce qui passera Ă  la tĂ©lĂ©, et s’il pourra vĂ©rifier avant que ça soit publiĂ©.

Les coupures au montage

J’en ai moi mĂŞme fait l’amer expĂ©rience pour un reportage sur les “coronapistes cyclables” avec France 2, oĂą pour 45 minutes d’interview dans plusieurs coins de Marseille, j’avais repĂ©tĂ© plusieurs fois ma punchline prĂ©parĂ©e sur la sĂ©curitĂ© des enfants, mais j’avais eu droit au final Ă  6 secondes de parole tronquĂ©e, et 20 secondes oĂą on me voyait faire du vĂ©lo

Cette piste cyclable, c’est juste un trait de peinture et c’est insuffisant [coupĂ© au montage]pour qu’un enfant puisse rouler dessus en autonomie et en sĂ©curitĂ©[/coupĂ© au montage] et ça laisse libre accès aux voitures pour s’y garer

Je n’en ai pas voulu aux 2 journalistes qui m’ont interviewĂ©, et avec qui les Ă©changes Ă©taient très cordiaux, l’un m’avait mĂŞme demandĂ© des conseils pour acheter un vĂ©lo et on avait Ă©changĂ© ensuite sur ça par texto, et je l’avais remerciĂ© pour la beautĂ© de certains plans. Mais c’est une remarque systĂ©mique au mĂ©tier, que Pierre Bourdieu a dĂ©crit dans “Sur la tĂ©lĂ©vision”

En remplissant ce temps rare avec du rien, ou avec du vide, on Ă©carte les informations pertinentes que les citoyens devraient possĂ©der pour exercer ses droits dĂ©mocratiques. (…) Paradoxalement on peut cacher en montrant autre chose.

Si je parle de ça, c’est que Jean Yves Choplin, le prĂ©visionniste Ă  MĂ©tĂ©o France interviewĂ© par TF1 et France 2, a forcĂ©ment parlĂ© du changement climatique pour justifier son argument de l’augmentation des frĂ©quences comme l’ont fait d’autres collègues comme Christine Berne qui explique Ă  l’AFP que “ces vagues de douceur en hiver sont le marqueur du changement climatique”.

Ce passage sur le changement climatique a a Ă©tĂ© coupĂ© au montage et cela enlève tout la substance Ă  son intervention. De plus que son employeur, MĂ©tĂ©o France, est engagĂ© dans ce combat de diffusion de l’information et a notamment pour photo de couverture sur les rĂ©seaux sociaux les rayures d’anomalies de tempĂ©rature. Cette mĂŞme personne avait dĂ©jĂ  pu justifier du changement climatique dans d’autres interventions comme sur France Info lors d’une des canicules de 2020.

Les anomalies de témpératures par année de bleu en rouge, on observe que le rouge est majoritaire de plus en plus fréquemment

Photo de couverture Twitter de Météo France, l'employeur de M. Choplin

Conclusion

Cette vague de chaleur traitĂ©e comme un fait dĂ©corrĂ©lĂ© du plus grand dĂ©fi de l’humanitĂ©, montre Ă  quel point nous sommes loins d’ĂŞtre prĂŞts Ă  affronter le changement climatique dĂ©jĂ  en cours et des solutions pour le combattre : -5% des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre par an pendant 30 ans. C’est une Ă©conomie de guerre.

Cette absence de raison dans les mĂ©dias, qui sont Ă  la base de nos dĂ©mocraties, doit nous questionner sur la qualitĂ© de l’information Ă  l’image des travaux de Julia CagĂ©, Gilles Raveaud, Sophie Eustache, ou d’Acrimed. Soutenir les medias (indĂ©pendants) comme BonPote, Le RĂ©veilleur, Mediapart, Blast… alors que nous sommes habituĂ©s Ă  ne pas payer pour ça. Et pour tout ceux qui ne peuvent pas payer, mettre en place des garde-fous pour que les normes puissent ĂŞtre respectĂ©es dans les mĂ©dias privĂ©s ou publics : garantir un nombre minimum de journalistes dans les rĂ©dactions, inviter d’autres personnes sur les plateaux mĂŞmes ceux qui ont du mal devant une camĂ©ra, interroger le modèle economique des mĂ©dias, la course Ă  l’audience, garantir que l’indĂ©pendance du travail des journalistes ne soit pas (auto-)censurĂ© par les rĂ©dactions ou les milliardaires qui les rachètent et dont 9 d’entre eux possèdent 90% de l’audience en France - sans que le public en ait conscience - qui n’ont pas d’intĂŞret Ă  ce que les choses changent.

Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. - Appel des résistants (2004) - Raymond et Lucie Aubrac, et les résistants de de la France Libre (1940-1945)

La curiositĂ© de l’habitant des dĂ©mocraties est tout a la fois insatiable et satisfaite Ă  peu de frais ; car il tient Ă  savoir vite beaucoup, plutĂ´t qu’Ă  bien savoir. Il n’a guère le temps, et il perd bientĂ´t le goĂ»t d’approfondir. Ainsi donc, les peuples dĂ©mocratiques sont graves, parce que leur Ă©tat social et politique les porte sans cesse Ă  s’occuper de choses sĂ©rieuses ; et ils agissent inconsidĂ©rablement, parce qu’ils ne donnent que peu de temps et d’attention Ă  chacune de ces choses. L’habitude de l’inattention doit ĂŞtre considĂ©rĂ©e comme le plus grand vice de l’esprit dĂ©mocratique. - Alexis de Tocqueville “De la dĂ©mocratie en AmĂ©rique” (1835)

Posts in this Series